• 8 décembre 2022 23:17

30 septembre, ultimatum à l’Ukraine : Évacuez les territoires russes

Sep 30, 2022

par Boris Guennadevitch Karpov.

Le 30 septembre à 15 heures à Moscou, la Républiques de Donetsk, la Républiques de Lougansk, la région de Zaporozhie et la région de Kerson seront officiellement rattachées à la Fédération de Russie et Vladimir Poutine prononcera une importante (et longue !) déclaration.

Que dira Vladimir Poutine ? 80% des citoyens russes souhaitent que l’opération militaire se poursuive dans toute l’Ukraine pour éliminer une bonne fois pour toutes la menace de l’OTAN, à la manœuvre en Ukraine. N’oublions pas que la mobilisation d’une partie des réservistes en Russie vise à conserver la plus grande partie de nos forces pour un éventuel conflit contre l’OTAN (état des forces russes dans l’article ici).

L’OTAN justement continue d’amasser des forces dans les Pays Baltes et en Pologne. Par ailleurs les attentats contre le gazoduc Nord Stream montre qu’elle a l’intention d’en découdre.

Dans un premier temps il faut s’attendre à un ultimatum donné à l’Ukraine pour se retirer des (nouveaux) territoires Russes. Vladimir Poutine n’est pas naïf, cet ultimatum ne sera pas suivi par l’Ukraine, il y aura donc un durcissement du conflit qui pourrait se transformer en guerre ouverte. Frappes massives sur les centres de commandement ukrainiens avec des armes nouvelles, et si l’OTAN intervient, frappes contre les centres de commandement dans les pays de l’OTAN.

Si ceci se réalise l’intérêt de la Russie n’est pas de soutenir une longue guerre contre l’OTAN, elle frappera donc très fort d’entrée. N’oublions pas que, selon les déclarations des responsables militaires des États-Unis, les stocks d’armes de l’OTAN sont maintenant très bas…

Armes à neutrons, armes à impulsion magnétiques, armes à effet [xxxx], armes nucléaires tactiques, aucune option n’est écartée à priori.

Je sais qu’en Europe on vous montre des files de déserteurs aux frontières de Géorgie ou de Finlande. Oui c’est exact, dans toute guerre il y a des lâches qui s’enfuient. Bon débarras ! Mais vos media ne vous montrent pas les manifestations de soutien à nos reservistes qui sont mobilisés qui sont 100, 1000 fois plus nombreuses ! L’immense majorité des Russes a parfaitement compris les enjeux de ce combat et est prête à y participer à son niveau.

Reste à savoir ce que feront les peuples d’Europe. Il y a gros à parier qu’ils ne feront rien et suivront bêtement leurs gouvernements, totalement hypnotisés par la propagande anti-russe. Même la nouvelle Première ministre italienne Meloni s’est fendue d’un tweet de soutien énamouré à Zelensky… Et ceci nous encourage justement à frapper fort, très fort sans attendre.

source : Rusreinfo

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.